chargement...

Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter un commentaire.

Artistes et experts des données réunis pour créer des visualisations

Les artistes et les scientifiques ont en commun de rechercher une vision différente du monde, puis de partager le fruit de leur réflexion. La visualisation des données fait appel à ces deux groupes pour créer des outils de narration.

L’Office national de l’énergie mise sur la visualisation des données pour convertir de gigantesques tableurs électroniques remplis de données sur le secteur énergétique canadien en des représentations visuelles attrayantes qui sont plus faciles à comprendre pour le cerveau.

Pour y arriver, il s’est associé au laboratoire des interactionsde l’Université de Calgary, à VizworX, une société d’élaboration de logiciels spécialisés, et à TheHesterView Inc., un chef de file dans les projets innovateurs liés aux données, dans le cadre d’un projet de trois ans.

En collaboration, l’équipe crée des outils de visualisation par un processus rigoureux à plusieurs étapes qui l’aide à comprendre et à structurer les données. Voici un aperçu de ce processus.

Première étape : Préparation des données et des ensembles de données

D’entrée de jeu, on recense et on prépare les données à traiter, puis en consultant les spécialistes du domaine de l’Office, on acquiert une première compréhension de ces données.

Deuxième étape : Compréhension des données et des questions auxquelles elles pourraient répondre

Project participants during the data and design workshop

À mesure que l’équipe se familiarise avec celles-ci, se précise une vision des récits qu’on pourrait en dégager et des questions auxquelles les visualisations pourraient répondre.

Troisième étape : Atelier sur les données et la conception

La création des visualisations est une démarche « itérative », c’est-à-dire que les concepts sont définis, puis analysés, puis constamment peaufinés.

Dès le départ, le groupe se réunit dans les bureaux de l’Office et tient un atelier intensif de compréhension des données, auquel assistent les équipes techniques, de design et de visualisation.

À ce stade, on relève les principaux éléments que l’on veut mettre en valeur, et les premières idées sont esquissées sur papier et partagées à l’interne.

L’équipe de visualisation de l’Office joue le double rôle d’interprète et de coordonnateur des diverses équipes — experts internes des données, équipe de design et équipe technique — afin de livrer un produit qui atteint les objectifs fixés et respecte les exigences établies.

Sketches of the NEB’s incident visualization tool in its preliminary phase

Quatrième étape : Élaboration, analyse et peaufinage des idées préliminaires

Après une sérieuse recherche d’idées, puis la création et le peaufinage du design, l’heure est venue d’ancrer la visualisation dans la réalité.

Étape 5 : Création d’une application Web interactive et accessible

VizworX se met alors à l’œuvre pour produire le code de logiciel qui donnera vie aux idées. L’équipe bâtit la visualisation pour le Web, créant le code source et donnant une forme aux fonctions interactives.

Étape 6 : Mise au point de la visualisation avec l’aide des concepteurs et de l’Office

Le processus de transposition des esquisses en une application Web véritable nécessite une communication constante entre les concepteurs, les programmeurs et l’équipe de visualisation de l’Office. Cette collaboration donne aussi lieu à quelques raffinements de l’expression visuelle de la visualisation.

Étape 7 et 8 : Vérification de la qualité et téléversement de la visualisation sur le site Web de l’Office

Une fois les dernières vérifications faites et le contrôle de la qualité conclu, on télécharge la visualisation vers le site Web de l’Office et on l’optimise pour qu’elle puisse être facilement retrouvée par les moteurs de recherche comme Google et Bing.

Étape 9 : Téléversement des données et des codes sources sur open-canada.ca

La dernière étape consiste à téléverser les données sur le site Web de données ouvertes du gouvernement fédéral (ouvert.canada.ca). Le code source est aussi accessible à d’autres organisations qui désireraient s’instruire du travail d’élaboration qui a été fait.

Le produit fini est un puissant et nouvel outil qui permet aux Canadiens de prendre part à un débat éclairé sur la gestion de l’énergie du pays.


Vous devez être connecté pour ajouter votre commentaire.

comment
Nous soumettons votre commentaire...
Annuler
<span class="translation_missing" title="translation missing: fr-CA.projects.blog_posts.show.load_comment_text">Load Comment Text</span>